Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Un aspect du cartésianisme en philosophie de l'esprit

Résumé : Dans cet article, nous examinons une forme de "cartésianisme" que Descartes a léguée à la philosophie de l'esprit contemporaine. Nous nous concentrons en particulier sur la thèse cartésienne de l'indépendance des pensées par rapport au monde "extérieur" - à ce que Descartes nomme la res extensa - en montrant, d'une part que cette thèse n'est pas logiquement liée au dualisme cartésien - c'est-à-dire à la distinction ontologique entre la res extensa et la res cogitans - et d'autre part que la plupart des formes du cartésianisme contemporain acceptent la thèse de l'indépendance sans toutefois souscrire au dualisme cartésien. Au cartésianisme contemporain qui défend une forme d'internalisme, nous opposons une version de l'externalisme selon laquelle les pensées ne sont pas indépendantes de l'environnement au sein duquel elles sont formées. Nous établissons un contraste entre deux formes d'externalisme: un externalisme fort selon lequel les pensées dépendent de l'objet et un externalisme modéré selon lequel les pensées, tout en dépendant de facteurs "externes", ne dépendent pas de l'objet sur lequel elles portent. Contre certains développements anti-cartésiens récents, nous prétendons que l'externalisme modéré est suffisant pour rejeter le cartésianisme.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://jeannicod.ccsd.cnrs.fr/ijn_00000268
Contributor : Jérôme Dokic <>
Submitted on : Monday, November 4, 2002 - 5:02:38 PM
Last modification on : Tuesday, March 31, 2020 - 11:46:08 AM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, April 3, 2010 - 8:19:11 PM

Identifiers

  • HAL Id : ijn_00000268, version 1

Collections

Citation

Eros Corazza, Jérôme Dokic. Un aspect du cartésianisme en philosophie de l'esprit. Descartes. Et après?, pp.301-330. ⟨ijn_00000268⟩

Share

Metrics

Record views

295

Files downloads

1945