La confusion des langues

Résumé : La notion de “ description épaisse ” demande à être éclaircie. S'agit-il d'une authentique description ? Non, selon ceux qui l'entendent plutôt dans l'acception de Clifford Geertz. Elle serait plutôt une interprétation de matériaux eux-mêmes de nature interprétative, à la manière de l'explication de texte. Oui, pourtant selon le philosophe (Gilbert Ryle) auquel Geertz a emprunté le concept : la description épaisse est seulement une description mince compliquée par des précisions de type adverbial. L'usage contemporain de cette notion dissimule donc un conflit entre deux philosophies de l'enquête anthropologique.
Liste complète des métadonnées

https://jeannicod.ccsd.cnrs.fr/ijn_00000510
Contributeur : Administrateur Jean-Nicod <>
Soumis le : vendredi 11 juin 2004 - 10:32:17
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:08
Document(s) archivé(s) le : samedi 3 avril 2010 - 20:37:46

Identifiants

  • HAL Id : ijn_00000510, version 1

Collections

Citation

Vincent Descombes. La confusion des langues. Enquête, 1998, pp.35-54. 〈ijn_00000510〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

325

Téléchargements de fichiers

418