L'ARGUMENT COURAGEUX ET L'EPISTEMOLOGIE DES VERTUS : LE COURAGE EST-IL (AUSSI) UNE VERTU INTELLECTUELLE ?

Résumé : Roger Pouivet (2006) a récemment repris de manière systématique la thèse selon laquelle l'exercice de vertus esthétiques suppose l'exercice de vertus morales . Cette thèse appartient à la doctrine thomiste des vertus intellectuelles. S'agissant d'une thèse qui présente l'intérêt de contredire à peu près toutes les doctrines éthiques modernes, notamment post-kantiennes, il est intéressant d'examiner ses titres. R. Pouivet, dans la ligne par exemple de Peter Geach, recourt explicitement à l'autorité de la doctrine thomiste des vertus et la discussion de cette thèse conduit nécessairement à une lecture de cette doctrine, afin de comprendre et d'évaluer sur quels arguments elle se fonde. Plus précisément je mettrai en doute son affirmation « la prudence est la seule vertu à la fois morale et intellectuelle » (p.118) en défendant les prétentions du courage à ce titre d'« interface entre les vertus morales et intellectuelles » (p.117)
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2007
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://jeannicod.ccsd.cnrs.fr/ijn_00357097
Contributeur : Frédéric Nef <>
Soumis le : jeudi 29 janvier 2009 - 15:09:11
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:08
Document(s) archivé(s) le : mardi 8 juin 2010 - 21:38:58

Identifiants

  • HAL Id : ijn_00357097, version 1

Collections

Citation

Frédéric Nef. L'ARGUMENT COURAGEUX ET L'EPISTEMOLOGIE DES VERTUS : LE COURAGE EST-IL (AUSSI) UNE VERTU INTELLECTUELLE ?. 2007. 〈ijn_00357097〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

338

Téléchargements de fichiers

1550